skip to Main Content
Stud-Book du Cheval de Selle Luxembourgeois a.s.b.l.
Cafe Creme, La Poulinière à La Descendance Internationale

Cafe Creme, la poulinière à la descendance internationale

La poulinière fait toute la différence. Parfois, peu importe le type d’étalon que vous mettez sur la jument, tout ira bien. C’est également le cas de la jument Cafe Creme. Avec 10 produits (avec huit pères différents) au niveau international, Cafe Creme est la poulinière avec le plus de produits internationaux (avec Evita van ‘t Roosakker). Outre les bons gènes, un peu de chance est bien sûr nécessaire. Dans une large mesure, cela dépend aussi de la destination de vos produits d’élevage.

La jument qui a le plus de descendants et le plus de revenus est Cafe Creme. Née en 2004, cette jument est inscrite au stud-book du SCSL. Cafe Creme descend de Creve Coeur (Carthago Z x Calypso II), qui a également concouru au niveau 1.45m sous la selle du cavalier belge Philippe Lejeune. La mère de Cafe Creme, Flandia, a déjà montré qu’elle avait de bons gènes. Outre Cafe Creme Flandia a également produit les descendants Cadillac (1,50m), Chicago 67 (1,40m), Coloredo 2 (1,60m) et Claudia (1,40m). La combinaison d’Athlet Z avec Creve Coeur a donné une bonne base pour une série de chevaux de sport.

Des techniques de reproduction modernes ont été utilisées, ce qui a permis la naissance de nombreux descendants en peu de temps. En 2011, trois descendants sont nés, élevés par le Haras de Hus, deux par le Seigneur du Grand Pre et un par HH Conrad. Pas moins de cinq descendants sont nés en 2012, dont deux élevés par le Haras de Hus et trois par l’Elevage de Kreisker. De ces cinq descendants, quatre ont atteint le niveau de type noir de 1,45m+. En 2013, trois autres descendants ont suivi, dont deux (Doubai de Hus et Excalibur de Hus) font actuellement bonne figure dans les classes de jeunes chevaux. Au total, deux rejetons ont atteint le niveau de 1,60m. Il s’agit de Blueberry (avec la Britannique Alexandra Thornton) et de Caviana de Kreisker (avec la Néerlandaise Anouk Kort).